×

PARTENAIRES

Coordonnateur

Le Centre méditerranéen d’études sur l’environnement (CEAM) est un centre de recherche, de développement et d’innovation technologique visant à améliorer l’environnement naturel en Méditerranée.

Notre activité est centrée sur l’offre de propositions globales en matière de gestion de l’environnement dans le domaine de l’atmosphère, des écosystèmes, des activités humaines et de leurs interactions. Cela nécessite la participation d’équipes multidisciplinaires possédant des connaissances précises pour décrire et comprendre les processus naturels et ceux modifiés par les activités humaines dans le but de développer et d’offrir des options de gestion durable qui s’adaptent aux conditions méditerranéennes.

Partenaires

IVIA (Instituto Valenciano de Investigaciones Agrarias) est l’Institut valencien de recherche agricole. L’Institut est une institution publique qui possède une vaste expérience des services de recherche agricole et de transfert de technologie depuis 1975.

IVIA collabore avec les gouvernements espagnol et régional dans le cadre des programmes de recherche agricole considérés comme une priorité nationale par le ministère de l’Agriculture, le ministère de la Science et l’Agence régionale de la recherche. L’Institut est situé dans une région où l’on cultive traditionnellement des agrumes, des arbres fruitiers, des légumes, du riz, de la vigne et des plantes ornementales. 45 ha de champs expérimentaux et 2 ha de serres sont disponibles. IVIA a un vaste champ pluridisciplinaire sur la recherche agricole et horticole, la biotechnologie, le génie agricole et la technologie après récolte.

La Fondation pour la promotion de la recherche en santé et biomédicale de la région de Valence (FISABIO) est un organisme scientifique à but non lucratif dont le but principal est d’encourager, de promouvoir et de développer la recherche scientifique et technique en santé et dans le domaine du biomédical dans la région de Valence (Espagne). FISABIO intègre et gère le centre de recherche en santé du Centre pour la recherche en santé publique, la Fondation de l’Hôpital Universitaire Dr. Peset, l’Institut d’Alicante pour la santé et la recherche biomédicale (Fondation ISABIAL – FISABIO), la Fondation de l’Hôpital général de l’Université d’Elche, la Fondation ophtalmologique méditerranéenne et les activités scientifiques des 17 autres départements de la santé, fournissant ainsi des services à plus de 1 500 professionnels de la santé du réseau valencien.

Federació Cooperatives Agroalimentàries de la Comunitat Valenciana est l’organe représentatif du mouvement coopératif agroalimentaire de la Communauté valencienne. Elle est établie en tant qu’entité à but non lucratif, basée sur l’association libre et volontaire de coopératives de sa région, regroupant un total de 265 membres et plus de 200 000 agriculteurs de différents secteurs : fruits, légumes, vin, riz, huile d’olive, séchée fruits, fournitures…

UPC : L’Universitat Politècnica de Catalunya BarcelonaTech (UPC) est une institution publique dédiée à l’enseignement supérieur et à la recherche, spécialisée dans les domaines de l’ingénierie, de l’architecture et des sciences. L’UPC met son infrastructure scientifique et technologique au service des groupes et des centres de recherche, des chercheurs et des étudiants, des professionnels, des entreprises et des institutions.

L’unité de machines agricoles (UMA) est un groupe de recherche du département de génie agroalimentaire et de biotechnologie (DEAB) de l’UPC. Dans le secteur des agroéquipements, le Groupe exerce trois types d’activités : l’enseignement, la recherche et le transfert de technologie. Le groupe entretient des relations étroites avec les principales entreprises du secteur des agroéquipements.

Sociedad Europea de Analisis Diferencial de Movilidad (SEADM) est une PME espagnole qui développe et commercialise des instruments d’analyse chimique automatisée utilisant des techniques de mobilité des ions. Fondée en 2005, l’entreprise a pour objectif de devenir un centre d’excellence dans l’analyse des oligo-éléments et des nanoparticules présents dans l’environnement naturel ou dans les fluides corporels. Son fondateur, Juan Fernández de la Mora, professeur à Yale, est un leader mondial dans le domaine de la mobilité des ions.

Dans la dernière revue complète (octobre 2015) sur l’intégration de la mobilité des ions et de la spectrométrie de masse, publiée par trois des universitaires les plus prestigieux du secteur, SEADM a été citée comme propriétaire et développeur de 2 des 6 techniques de mobilité des ions les plus pertinentes aujourd’hui : DMA et TM-IMS. SEADM était notamment la seule société européenne à figurer dans la revue, tous les concurrents étant des sociétés américaines.

L’UNITO est l’une des principales universités italiennes publiques jouissant d’une réputation internationale pour son enseignement et sa recherche de grande qualité. À l’heure actuelle, l’UNITO compte environ 70 000 étudiants, 4 000 membres du personnel académique, administratif et technique, 1 800 étudiants de troisième et troisième cycles.

L’unité DiSAFA-UNITO CPT dispose d’un laboratoire de technologie de pulvérisation agréé, dans lequel les performances des pulvérisateurs complets ou de leurs composants sont certifiées pour ENAMA et ENTAM. L’unité CPT DiSAFA-UNITO possède une expérience internationale reconnue dans le domaine des équipements de protection des cultures, notamment dans le cadre de plusieurs projets européens tels que TOPPS (Former les opérateurs à la prévention de la pollution par des sources ponctuelles), TOPPS-PROWADIS, TOPPS Water Protection, ISAFRUIT une approche transdisciplinaire menant à des produits de haute qualité issus de méthodes respectueuses de l’environnement et durables, projet ISAFRUIT ) et de BTSF (une meilleure formation pour des aliments plus sûrs).

L’IFV est l’institut technique national officiel pour la recherche appliquée et le développement dans le secteur de la vigne et du vin en France, et sa mission vise à l’amélioration de la durabilité de la viticulture. Depuis 2012, l’IFV collabore étroitement avec l’institut de recherche public français IRSTEA au sein d’une unité mixte de recherche commune (l’UMT EcoTech), afin d’améliorer la qualité de pulvérisation en viticulture et réduire l’utilisation et les impacts des produits phytopharmaceutiques. L’UMT EcoTech participe fréquemment à des groupes de discussion rassemblant toutes les parties prenantes (ministère français de l’Agriculture, fabricants de pulvérisateurs, sociétés de produits phytopharmaceutiques, représentants des viticulteurs) afin de définir les politiques publiques visant à mettre en place des moyens plus durables de protéger la vigne.

L’IFV participe également au groupe de discussion européen OEPP (Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des végétaux) qui travaille à l’harmonisation de l’expression des doses de produits phytopharmaceutiques dans les États membres. Les résultats des campagnes de mesures menées soulignent l’intérêt de choisir un nouveau système harmonisé d’expression des doses.

Inscrivez-vous à notre lettre d’information